MON AGEND'ART* :1st backbone network of arts, E-culture Store
Inscription
-->





 Éditeur d'Innovation Culturelle MA'A* | hello@monagendart.com 
...est la nouvelle destination des découvreurs défendant le meilleur de l'Art, de l'Architecture et du Design afin de réinventer votre style de vie contemporain.
Météorite Narvalo | Chiusi, Toscane, Italie | Bizhan Bassiri©

 « La météorite d'une origine inconnue est l'intuition. 
Les heures vitales qui préfigurent la vision durent toute une vie. »

Extrait du Manifeste de la pensée magmatique
 

Météorite Narvalo | Colosse de bronze | Chiusi, Toscane, Italie | Bizhan Bassiri©

 

LES HEURES VITALES #BizhanBassiri

 

Pour ce 36ème numéro, CULTURAMA continue ses investigations hors des sentiers battus, en s'immergeant dans un univers poético-cosmique.


Pour plus d'informations sur un article, cliquez sur les images qui l'accompagnent
Météorite Narvalo | Ca’ Pesaro | Galleria Internazionale d’Arte Moderna, Venise | Bizhan Bassiri©

LES HEURES VITALES #ITALIE
Bizhan Bassiri


La pensée magmatique du sculpteur naît des suites d’une excursion sur le Vésuve en 1978 (cf. CULTURAMA N°28) et chemine depuis, irriguant à la fois son œuvre et sa vie.


IL NOTTAMBULO | Musée national d'Iran | Bizhan Bassiri©

 Eric de Culturama : Dans votre Manifeste, vous évoquez l’intuition et ce qui précède la vision artistique. Que représentent pour vous « les heures vitales » ?

Bizhan Bassiri : « Les heures vitales » représentent notre prédisposition, un état mental qui nous rend prêt à accepter ce qui se produit. Si l’on s’en détourne ou si l’on vit de manière superficielle, et les causes de distraction sont nombreuses, alors on ne perçoit pas les choses qui surviennent. La difficulté est de conserver sa capacité de voir ce qui arrive. 
Disco Solare | Acier | Osservatorio Astronomico di Capodimonte, Naples, Italie | Bizhan Bassiri©

Eric : Quels sont vos œuvres ou projets en cours ?

Bizhan : Récemment, j’ai commencé un nouveau projet : Le Noctambule. Dans mon parcours, ce travail représente un passage singulier et ce, pour plusieurs raisons :

En premier lieu, il a pour point de départ un dessin, le premier d’une série réalisée il y a presque quarante ans, qui représente une figure particulière : Le prince nocturne. Je l’avais totalement enfoui dans ma mémoire mais quand je l’ai redécouvert après tant d’années, j’ai ressenti la prédisposition, et sa présence très forte a émergé dans mon processus de création.

  

Le mont Vésuve | Golfe de Naples, Campanie, Italie | Cylonphoto©

Ensuite, sur le plan des formes, le support d’origine, en papier ancien, mesurait 100 cm sur 70 cm. J’ai repeint le même personnage sous la forme d’un diptyque, composé de deux tableaux aux dimensions de 3m50 sur 1m80, avec deux silhouettes en miroir, comme des reflets.

  

Colosse de bronze | Chiusi, Toscane, Italie | Bizhan Bassiri©
Enfin, j’ai réalisé l’exposition au musée de Téhéran* en pensant à des esprits. La nuit, il n’y a personne à l’exception des noctambules. Le musée donne l’impression d’un château hanté où ils vagabondent. Je vais continuer à explorer cette voie avec la texture de la peinture, tout en conservant la silhouette du dessin original. Chacun des noctambules sera unique et constituera une série de tableaux classiques.
 
*“IL NOTTAMBULO” a été exposé au Musée National iranien en octobre 2019.
Temple de Jupiter capitolin | Au pied du mont Vésuve, Pompéi, Italie | Bruev©

J’ai aussi des projets en cours sur les météorites. En ce moment, je me passionne pour une sculpture massive, faite de pierre volcanique, qui présente une torsion. Quand la météorite s’élève vers le ciel, elle tourne sur elle-même et s’effile de plus en plus jusqu’à devenir une aiguille en platine, au point de pratiquement disparaître. L’œuvre se transforme alors en un point où la matière se termine et où commence le ciel, ce qui représente pour moi un passage intérieur et symbolise la relation entre le corps et l’esprit. La météorite provient du cosmos, elle tourne, puis retourne d’où elle est venue. C’est un processus identique à celui de l’intuition, dont la météorite est l’enveloppe.

Météorite Narvalo | Colosse de bronze | Chiusi, Toscane, Italie | Bizhan Bassiri©

EricUne interview détaillée et un documentaire en préparation prolongent cet échange avec l'artiste Bizhan Bassiri. Si vous voulez en savoir plus et nous soutenir, +d'infos : ericdemonagendart@gmail.com 

Météorite Narvalo | Colosse de bronze | Atelier de l'artiste | Chiusi, Toscane, Italie | Bizhan Bassiri©

« L'homme est une corde tendue entre la bête et le Surhumain, — une corde sur l'abîme. »
Ainsi parlait Zarathoustra, Nietzsche.


 

CULTURAMA*
Le  magazine des explorateurs de tendances

Culturama vous accompagne dans l'exploration et la découverte de l'Art et du Design du 21ème siècle.
Ce web-magazine d'Art et Culturama YT proposent des créations audiovisuelles, avec des coups de cœur, des exclusivités, des interviews, des reportages. 

Contactez-nous : monagendart.com | ericdemonagendart@gmail.com | hello@monagendart.com
+33 (0) 75 38 28 500 | 153 rue du Faubourg 75010 Paris | SIRET 49935373800028
Le Réseau Social Mobile MA'A* est téléchargeable sur :