MON AGEND'ART* :1st backbone network of arts, E-culture Store
Inscription
-->
Copy



 Éditeur d'Innovation Culturelle MA'A* | hello@monagendart.com 
...est la nouvelle destination des découvreurs défendant le meilleur de l'Art, de l'Architecture et du Design afin de réinventer votre style de vie contemporain.
Série China China | Buste 11 | Céramique et porcelaine moulée avec décorations sous glaçure peintes à la main | Ah Xian© 
30 ANS APRÈS #Tian'anmen
Une carte blanche & quelques adresses pour comprendre la beauté.
Concrete Forest | Musée national du Victoria | Ah Xian©
Concrete Forest 2 | Sagittaria Trifolia | Ah Xian©
Human Human | Buste en laque 2 | Détails du lotus | Ah Xian©
Neuf dragons | Dynastie Song, 1244 | Musée des Beaux-Arts à Boston©

ENTRE L'EST ET L'OUEST
BUSTES D’IMMORTALITÉ #CHINE #AUSTRALIE

Ah Xian


Eric de MA'A* : Les bustes que vous créez provoquent un pur plaisir esthétique, ils touchent à l'essentiel, et sont volontairement épurés, se situant entre figuration et minimalisme. En fait, pensez-vous que la simplicité est l'ultime expérience de la divinité ?

Ah Xian : La simplicité peut devenir divine, mais rester simple n'est pas la seule réponse. Selon mon concept esthétique et ma pratique artistique, une œuvre d'Art réussie doit avoir une intention d'ouverture et une perspective claire. Sans doute peut-on qualifier ce phénomène par l'expression « qui peut le plus peut le moins » et vice versa.
À mes yeux, l’esthétique divine n'est pas liée au minimalisme ni au maximalisme, elle peut être l'un ou les deux, mais il faut trouver le juste milieu. Prenons un exemple concret : mes moulages figuratifs. Je configure le concept avant de travailler sur chaque corps. L'idée même est aussi simple que la copie de véritables bustes et de figures réelles — le résultat est minimisé mais reste constructif. À cela on ajoute des motifs traditionnels complexes qui sont maximisés et dé-constructifs. Ainsi, je crois qu'une esthétique percutante repose sur une formule contenant les ingrédients adéquats en terme de tradition et de production d’œuvres authentiques.
Collection China China | Ah Xian©
Collection Metaphysica | Ah Xian©

Eric : Parlons des symboles dans les cultures asiatiques. La majorité de vos bustes présentent des motifs ornementaux peints à la main sur la surface du corps. Et la plupart du temps, ces motifs visuels évoquent la nature, mais aussi des éléments folkloriques et des objets traditionnels, pouvant laisser place à des interprétations variées. En prenant en compte cette richesse, on peut apprécier votre travail à un niveau plus profond : les peintures corporelles ne sont plus un décor, mais un moyen de décoder les symboles et donc l'histoire d'un buste. Lorsque vous créez vos œuvres, considérez-vous ces peintures comme un atout supplémentaire du point de vue esthétique ou comme un symbole semblable à un tatouage qui conte l'histoire d'une vie ?

China China | Buste 15 | Céramique et porcelaine moulée avec décorations sous glaçure peintes à la main | Ah Xian©
AX : Quand une idée me vient, je fais de mon mieux pour lui donner vie sans perdre son essence. En d'autres termes, je m'efforce de fournir à mon public une expérience à niveaux multiples. Encore une fois, c'est le même principe que j'ai déjà mentionné : une fois qu'une bonne idée est née, l'Artiste doit manipuler ses éléments assez aisément afin d'en obtenir une « proportion divine » que les gens pourraient voir et apprécier sous tous les angles. Mieux vous faites cela, plus il y aura de façons d'apprécier votre travail. Et d’une culture à l’autre, d’une tradition à l’autre, d’une idéologie politique à une autre, d’un genre à l’autre, les interprétations changent radicalement. Cela prouve que la complexité des significations de votre Art n’est pas aussi importante qu’il peut vous sembler.
N'oubliez pas : moins donne plus et plus donne moins ; trouvez votre juste milieu. Les œuvres figuratives que j’imprime avec des motifs décoratifs 2D et 3D peuvent être soit positives — disposées sur la peau du buste, soit négatives — gravées dans la peau. Quoi qu'il en soit, le résultat est reconnu pour sa propre perspective esthétique, pour sa propre beauté finale. Je préfère, d'ailleurs, encourager les gens à lire mes travaux, à les comprendre et à les interpréter comme ils le souhaitent. En parlant d’éléments folkloriques, le dragon a la même signification dans la plupart des cultures asiatiques: pouvoir, majesté, sagesse, courage et force, ces créatures sont les protecteurs de l’humanité. Après tout, l'image du dragon est traditionnellement utilisée pour représenter des empereurs, des dirigeants et des représentants de l’État.
Ah Xian avec ses travaux
Sérénité | Performance (immobile) de 3 heures par Ah Xian à moitié caché dans la plinthe

Eric : Juin 2019 marque le trentième anniversaire des manifestations de la place Tian'anmen. Pensez-vous que l'atmosphère dans la recherche artistique et les mouvements avant-gardistes en Chine s'est détendue depuis 1989 ? Ou, peut-être, cette politique entre l'idéologie marxiste et les règles du marché capitaliste s'est-elle métamorphosée en quelque chose d'invisible et de plus terrible, à l'instar du Système de crédit social ?

AX : J'ai quitté la Chine peu de temps après le 4 juin 1989, et depuis, j'ai maintenu une distance avec le régime, même si je me rends de temps en temps en Chine et à Hong Kong. Le trentième anniversaire des mouvements démocratiques de 1989 est un moment fort pour de nombreux émigrants chinois comme moi. Après cette journée, et particulièrement après l’inspection de Deng en 1992, la Chine s’est entièrement transfigurée en une puissance économique, un symbole de capitalisme, une machine menée par l'argent.
Dans le domaine de l'Art, il n'y avait pas de métier comme critique d'art ou conservateur, il y avait seulement des historiens de l'art qui disaient ce qu'ils devaient dire. De plus, à cette époque, seules quelques galeries commerciales à Beijing vendaient des peintures kitsch très vulgaires. Le marché de l'art a été créé peu après, avec l'arrivée de conservateurs et de critiques d'art, avec la création de nouvelles galeries. Ensuite, tout ce système a été commercialisé, l'argent est devenu la principale force du processus artistique, comme il l'a été dans tous les autres aspects de ce pays. Les Artistes devaient payer des frais spécifiques pour louer la galerie, puis des frais supplémentaires pour engager un conservateur afin de transformer l'espace loué en exposition, puis des frais supplémentaires pour un critique d'art afin de fournir des articles certifiés sur les œuvres. Ces frais étaient obligatoires même à la Galerie nationale d'art de Chine à Pékin. Depuis, le système s'est davantage corrompu.
Toute œuvre était gratifiée lorsque l'Artiste payait assez. Alors, si le marché de l'Art se résume à des transactions financières, comment faire perdurer la vraie créativité et l'authenticité artistique ?
Human Human | Buste 1 | Incrustation de jade | Ah Xian©
Oiseaux, fleurs, et le dragon | Porcelaine en glaçure polychrome | Ah Xian©
Human Human | Buste 36 | Porcelaine | Ah Xian©

Eric : L'idée d'un équilibre tangent — une harmonie entre maximalisme et minimalisme esthétiques — est mieux définie et moins ambivalente dans l'Art oriental. C'est différent en occident où les deux extrêmes ont existé. On peut citer, par exemple, le baroque et le cubisme, qui représentent deux approches esthétiques radicalement différentes. Et cette extension de la notion d'équilibre me mène à la philosophie taoïste, en particulier au onzième verset du Tao Te Ching. Est-il possible que vous ayez remis en question votre démarche artistique avant de partir en Australie, alors que vous étiez encore en Chine ?

AX : Si j'étais influencé par le Taoïsme ou non ? La réponse est, encore une fois, oui et non. Oui, car j'ai bien lu Tao Te King quand j'étais jeune et j'habitais en Chine. Toutefois, je comprenais un peu le sens, mais pas entièrement, puisque le chinois ancien est assez difficile.
Pour être franc, le texte est plus simple à lire en anglais. Et non, car je n'y pensais pas du tout lorsque j'avais des idées pour mes créations. Honnêtement, je crois que cette philosophie* a été ancrée dans la manière de penser ainsi que dans le quotidien Chinois. Maintenir et tolérer au moins deux extrêmes dans un objet d'Art paraît assez commun dans les cultures orientales, surtout en Chine. Selon moi, la philosophie chinoise paraît plus floue, indéfinie, flexible, ouverte, macroscopique, glissante, elle exprime tout mais ne dit rien. C'est peut-être pourquoi le Parti Communiste Chinois s'est agrippé si fermement au marxisme comme idéologie, tout en dirigeant un marché basé sur des conditions purement capitalistes. Ce que j'appellerais un trouble schizophrénique bipolaire.

*Le bruit le plus turbulent demeure dans le silence, la plus grande image reste invisible, et dix mille petits changements mènent à aucun véritable changement.

Tao Te King | Verset 11 :
Trente rais se réunissent autour d’un moyeu. C’est de son vide que dépend l’usage du char. On pétrit de la terre glaise pour faire des vases. C’est de son vide que dépend l’usage des vases.
On perce des portes et des fenêtres pour faire une maison. C’est de leur vide que dépend l’usage de la maison. 
C’est pourquoi l’utilité vient de l’être, l’usage naît du non-être.

Eric : Après toutes les péripéties que vous avez traversées, comment votre vision de l'Art a-t-elle fluctué ? Comment le percevez-vous maintenant ?

Human Human | Landscape 2002–3 | Laque rouge sculptée sur du fibre de verre en résine | Ah Xian©

AX : Le but de l'Art, en tout cas du mien, est d'exprimer des idées et de créer des objets hors-nature qui intègrent ensuite la culture humaine et qui, finalement, complètent notre perception de la nature. Je me considère comme un Artiste et non pas comme un artisan, comme beaucoup peuvent le penser. Les artisans mettent en œuvre leur savoir-faire pour travailler sur des copies, la plupart du temps. Tandis que les Artistes doivent aller au-delà du savoir-faire. Nous devons utiliser nos connaissances, notre intelligence et une grande partie de notre imagination. Tous ces éléments combinés forment un style artistique conceptuellement et esthétiquement unique. À la fin de ma carrière, quelque chose demeurera mystérieusement inconnu, et pour toujours. C'est pour cela que l'Art est si attirant. L'Art n'est rien d'autre que lui-même. Il n'est jamais inutile, il est inévitablement influent et influencé par d'autres choses — les politiques, la philosophie, la science, nos vies quotidiennes, — d'une manière passive ou active. Et pourtant, quelle que soit l'influence, par exemple, des politiques sur l'Art, l'Art reste l'Art. Bien qu'ils soient souvent entremêlés, on ne peut pas créer de l'Art à partir des politiques, et vice versa.

Skulpturen | Édition Braus, 2007 ©
China China | Buste 81 | Paysage en blue-et-blanc | Ah Xian ©

MON AGEND'ART*
Art & Esthétique

Vous voulez annoncer un évènement artistique, faire entendre votre voix, éviter la censure et augmenter votre visibilité ? MON AGEND'ART* vous propose une solution simple et gratuite ! À la fois Réseau Artistique et Plateforme de Vente, MON AGEND'ART* est une start-up high-tech créée par des ingénieurs et des créatifs réunis pour concevoir un réseau social artistique libre d'accès.
Avec la nouvelle mise à jour, l'application MON AGEND'ART* a bénéficié d'un nouveau système de boutique digitale personnalisée. Découvrez l'univers d'artistes prestigieux, vendez et commandez des œuvres en ligne, achetez et collectionnez des créations fabuleuses, partagez vos listes de favoris personnelles et discutez l’actualité de l’Art contemporain, le tout sur MON AGEND'ART* !

Contact MA'A* : monagendart.com | ericdemonagendart@gmail.com | hello@monagendart.com
+33 (0) 75 38 28 500 | 153 rue du Faubourg 75010 Paris | SIRET 49935373800028
Le Réseau Social Mobile MA'A* est téléchargeable sur :


      

30 ANS APRÈS
4 juin 1989, la Place Tian'anmen | Photo. Jeff Widener©
Au lendemain du 4 juin 1989 | Étudiants fusillés sur la place Tian'anmen | Photographe inconnu
« La porte de la paix céleste, » ou Tian'anmen | AirFrance©
Lever du drapeau chinois pour la fête nationale | Ju Zhenhua©
monagendart.com

Nous souhaitons remercier les contributeurs volontaires
qui ont coopéré à la création de ce web-magazine.


CULTURAMA 2019 — MON AGEND'ART — VEYAPROD
Tous droits réservés. Les œuvres et leurs reproductions visuelles appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

 
DO YOU LOVE? or DO YOU HATE?